spot_img
26 C
Douala
dimanche, juillet 14, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Le projet « In the paint » a pris corps au Cameroun

Le 5 juin dernier, le stade d’Etoudi a accueilli l’inauguration du projet « IN THE PAINT », une initiative fusionnant l’art urbain et le basket-ball. Lancé par la marque Hennessy, leader mondial du cognac, ce projet a été réalisé par Guy Kouekam, artiste pluridisciplinaire camerounais spécialisé dans les arts visuels.

Pascal Eyssette, Market Manager du groupe Moët Hennessy pour l’Afrique Centrale, explique : « Ce projet de Hennessy, appelé « In The Paint » signifie « dans la peinture ». L’objectif est de réhabiliter les terrains de basket utilisés par le grand public à travers le monde. Nous avons déjà transformé des terrains en Afrique, notamment au Congo, en Afrique du Sud, au Nigeria, au Kenya, et en Tanzanie. Cette année, nous sommes heureux d’inaugurer ce magnifique terrain à Etoudi Yaoundé.

Après un appel à candidature, Hennessy a choisi Guy Kouekam. Pascal Eyssette précise : « Nous avons consulté plusieurs experts de l’art à Douala et Yaoundé pour nous aider à choisir un artiste contemporain capable de travailler sur de grands espaces comme un terrain de basket. Guy Kouekam nous a été recommandé à plusieurs reprises. Il a travaillé sur de nombreux projets, notamment la façade de l’Institut français du Cameroun à Yaoundé, des immeubles à Douala, et des projets à Paris et au Canada. C’est un honneur de collaborer avec lui. »

Malgré les intempéries, « IN THE PAINT » a été réalisé en une semaine avec un budget de plus de 3 millions de francs CFA. Guy Kouekam explique la symbolique de son œuvre : « J’ai voulu représenter l’esprit collectif et le partage du basket. Mon œuvre montre plusieurs mâts autour d’un ballon de basket, diffusant une énergie sur toute la surface du terrain, symbolisant les liens et la camaraderie créés par le sport. »

L’inauguration, en présence de Joakim Noah, ambassadeur du projet, a été présidée par Madame le Maire de Yaoundé 1er, qui a remercié Hennessy et encouragé l’entreprise à continuer d’investir dans la jeunesse de l’arrondissement. Joakim Noah, ému, a déclaré : « Ici, c’est mon village. Ma grand-mère Marie Claire a beaucoup fait pour la communauté. Voir ces jeunes sur ce court me rend heureux, et j’espère que de grands champions en sortiront. »

Pour célébrer ce nouveau terrain, deux rencontres ont été organisées, ainsi qu’un concours de lancer à 3 points et un concours de dunk, avec des trophées remis aux vainqueurs.

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus