spot_img
26 C
Douala
dimanche, juillet 14, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Elim mondial 2026: Lions indomptables,  quatre points et plusieurs enseignements

Après leur large victoire (4-1) sur le Cap-Vert à Yaoundé, les Lions Indomptables ont fait jeu égal avec l’Angola (1-1) hier à Luanda.

Le Cameroun obtient quatre points à l’issue de ses deux matchs joués dans le cadre des troisième et quatrième journées des éliminatoires du mondial de football 2026. Après leur large victoire (4-1) sur le Cap-Vert, samedi, 8 juin à Yaoundé, les Lions Indomptables ont fait jeu égal avec les Palancas Negras, d’Angola (1-1) mardi, 11 juin à Luanda.
Pour leur premier regroupement post Coupe d’Afrique des nations de football (Can) 2023, les poulains de Marc Brys, ont mieux négocié leur rentrée de classe, au moment où le suspense planait, au regard des péripéties de leur mise au vert à Yaoundé.

Marc Brys
Léa rentrée des classes des Lions Indomptables a coïncidé avec la prise de fonction de Marc Brys, dans la tanière, au poste d’entraîneur sélectionneur des Lions Indomptables. Le technicien Belge nommé le 2 avril, a eu son baptême du feu le 8 juin au stade omnisports de Yaoundé. Une entrée en matière réussie pour Marc Brys, qui décroche ses trois premiers points, en battant le Cap-Vert. Brys démarre par une victoire, ce qui n’a pas été le cas de son prédécesseur, Rigobert Song. Le technicien camerounais, a commencé par une défaite (0-1) contre l’Algérie. Discret, Marc Brys, s’est montré confiant pour son galop d’essai, malgré le contexte et l’ambiance quelque peu tendue autour des Lions Indomptables. S’il ne s’est pas laissé distraire, le technicien souhaite une meilleure organisation pour les prochaines sorties de ses poulains.

Effectif pléthorique ?
Pour son premier regroupement, Marc Brys, a fait appel à 31 joueurs dont deux issus du championnat local. A savoir Jules Armand Kooh (Les Astres Fc), le meilleur buteur de MTN Elite One (22 buts) et John Bosco Nchindo (Yong sport academy). Seuls trente répondent présents à l’appel. Jean Charles Casteletto, a été déclaré forfait après une blessure en club.

Sur la liste, des joueurs qui font le come-back dans la tanière. A l’instar de Martin Hongla, Michaël Ngadeu, Christian Bassogog, Eric Maxime Choupo-Moting, Didier Lamkel Ze tous absents à la Can 2023 en Côte d’Ivoire. Des jeunes qui font leur premier pas, comme Carlos Baleba, James Eto’o, Jackson Tchatchoua, Guy-Marcelin Kilama. Pour le reste, habitués à l’instar de Vincent Aboubakar, André Franck Zambo Anguissa, André Onana, Georges Kevin Nkoudou, Nouhou Tolo et bien d’autres.

La publication de cette liste a suscité des interrogations, surtout que la liste définitive n’a pas été rendue publique comme prévu. Marc Brys et son staff technique, ont travaillé avec trente joueurs. Un effectif jugé pléthorique par la presse sportive Camerounaise. De l’avis de certains journalistes, Brys aurait mieux fait de caler 26 joueurs et en garder 23. Mais, le technicien en a décidé autrement.

Choix tactiques

Pour ses deux premiers matchs, des journalistes et des observateurs du football croient savoir que Marc Brys a pris des risques. À Yaoundé, l’entraîneur sélectionneur, a décidé de titularisé le jeune Carlos Baleba (20 ans) au milieu de terrain aux côtés de Martin Hongla et André Franck Zambo Anguissa. Les deux derniers cités, habitués à jouer devant la défense, sont positionnés devant leur jeune coéquipier Baleba, qui a la mission de porter le ballon de la défense vers la médiane.

Un choix osé pour certains, et justifié pour d’autres. Ceux qui se réjouissent estiment qu’il manquait du sang neuf dans ce milieu de terrain, tant les efforts de ceux qui jouent à ce poste en sélection n’avaient plus produit de résultats satisfaisants. La suite, donne visiblement raison à Brys. Carlos Baleba, est tout feu, tout flamme. Il donne satisfaction, si bien qu’en sortant à moins un quart d’heure de la fin du match, le joueur de Brighton reçoit une salve d’applaudissements du public.

Baleba est l’une des attractions de la journée. Tout comme Jackson Tchatchoua. Le jeune latéral droit (22 ans) a été préféré a été préféré à Faï Colins sur ce flanc. Comme Baleba, Tchatchoua lui aussi donne satisfaction. C’est tout le monde qui en parle. Ngadeu n’est pas en reste. Absent de la tanière depuis plusieurs mois, le défenseur revient de plus belle. Titularisé dans l’axe, l’ancien de le Gantoise trouve même le chemin des filets. C’est l’euphorie. La suite est victorieuse pour me Cameroun.

Pour l’expédition angolaise, Marc Brys et ses collaborateurs se séparent de trois joueurs. Il s’agit de Jules Armand Kooh, James Eto’o et Raoul Danzabe. Les Lions Indomptables sont au nombre de 26 pour défier les Palancas Negras. Mais, ils terminent 25, après le forfait déclaré de Eric Maxime Choupo-Moting. Pour cette rencontre, Marc Brys, fait confiance à dix des onze joueurs envoyés sur l’aire de jeu contre le Cap-Vert. Seul changement, Christian Bassogog, préféré à Nicolas Brice Moumi Ngamaleu sur le flanc droit. Un choix judicieux, puisque Bassogog est l’auteur de la passe décisive, qui permet à Bryan Mbeumo d’ouvrir la marque à la 12e minute (1-0).

Le show du meilleur joueur de la Can 2017, ne dure que vingt minutes. Bassogog est remplacé après avoir pris un coup à l’épaule. L’entrée de Olivier Ntcham n’apporte pas grand chose. Si bien qu’il sera lui aussi remplacé. Au milieu, Carlos Baleba, dicte sa loi du début à la fin du match, au grand bonheur de ses coéquipiers. Mais, le tandem Wooh – Ngadeu vacille. L’égalisation angolaise sur un contre son camp de Ngadeu, ne confirme que la défaillance sur le positionnement défensif.

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus