spot_img
27 C
Douala
mardi, mai 28, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Smig : L’Etat du Cameroun propose une revalorisation à 41.875 Fcfa

La proposition fera l’objet d’un examen concerté avec les partenaires sociaux, dans le cadre de la Commission nationale consultative du travail.

Le Cameroun envisage de revaloriser le salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) à 41.875 Fcfa. C’est la substance d’un communiqué du secrétaire général des Services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda, rendu public mardi, 31 janvier 2023. D’après le document, « Cette proposition fera l’objet d’un examen concerté avec les partenaires sociaux, dans le cadre de la Commission nationale consultative du travail ». Selon des calculs mathématiques, le Smig qui était jusque-là de 36.270 Fcfa, va connaître une augmentation de 5605 Fcfa.

La  nouvelle proposition d’augmentation du Smig faite le gouvernement arrive neuf ans après le décret du 24 juillet 2014 qui le fixait à 36.270 Fcfa. Cette augmentation intervient dans un contexte de vie chère, où des prix de denrées alimentaires dans le panier de la ménagère et de certains produits pétroliers connaissent une augmentation. En témoignent, les nouveaux prix du Super dont le litre coûte désormais 730 Fcfa et du Gasoil dont le litre est vendu à 720 Fcfa à compter de ce 1er février.

Reste qu’en le fixant à 41.875 Fcfa, le Smig du Cameroun est sur le plan comparatif, inférieur à ceux de certains pays africains de même niveau de développement. Il est loin des 50. 400 Fcfa du Congo Brazzaville, des 60.000 Fcfa du Tchad, des 80.000 Fcfa du Gabon ou des 97.000 Fcfa de la Guinée Equatoriale.

R.I

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus