spot_img
28 C
Douala
mardi, juillet 23, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Promotion : Modeste Mopa Fatoing détaché auprès du Fmi

L’information est contenue dans une correspondance du ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, adressée au secrétaire général des Services du Premier ministre.

Modeste Mopa Fatoing, va quitter la direction générale des Impôts (Dgi), pour rejoindre le Fonds monétaire international (Fmi) pour une période de trois ans. L’information est contenue dans une correspondance du ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, adressée au secrétaire général des Service du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda. Le document signé le 25 janvier dernier, indique que le chef de l’Etat, Paul Biya, a marqué son très haut accord, pour le détachement du natif de Guidiguis, dans l’Extrême-Nord, auprès du Fmi. Mais, la fonction que va occuper le Camerounais, n’y figure pas. Même si des indiscrétions, font savoir que le promu y travaillera en qualité de directeur de mondial de l’outil d’evaluation diagnostic de l’administration fiscale du fond monétaire international. Modeste Mopa Fatoing quitte la Dgi, après y avoir laissé ses empreintes.

Arrivée à la tête de cette institution en 2013, à l’âge de 36 ans, l’on retient qu’il retient qu’il a mis sur pied des réformes en matière de contrôle fiscal, qui ont résolu de nombreux problèmes. L’une d’elles, étant la digitalisation des services, qui ont permis de réduire au maximum des contacts physiques entre des agents du fisc et les contribuables. A cela s’ajoutent la collecte de la taxe sur la propriété foncière, le transfert de la collecte de la taxe d’aéroport aux compagnies aériennes, le couplage de la vignette automobile à l’assurance automobile, l’introduction mobile money comme moyen de paiement de certains impôts, avec des résultats au-delà des attentes. Tenez ! L’an dernier, la Dgi a indiqué avoir mobilisé 1 597 milliards Fcfa entre janvier et juillet, contre 1 298,9 milliards Fcfa prévus. Soit une hausse de 298, 1 milliards Fcfa en valeur absolue et 23% en valeur relative.

Modeste Mopa va donc poursuivre sa carrière au Fmi qu’il connaît bien, pour y avoir déjà travaillé par le passé. Le Camerounais y a occupé le poste de conseiller en administration fiscale au Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique de l’Ouest, avec résidence en Côte d’Ivoire. Pour ses nouveaux défis, l’ancien étudiant de l’Ecole nationale d’administration et de la magistrature (Enam), va sans aucun doute, s’appuyer sur ses expériences antérieures.

R.I

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus