spot_img
33.1 C
Douala
dimanche, mars 3, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Patrimoine : Comment «Le Koki» fait baver deux communautés

Les rois et chefs traditionnels du Moungo et ceux de Bazou, revendiquent la propriété de ce mets.

Les communautés Bazou et du  Moungo discutent la paternité du «Koki». Le mets traditionnel en question, est au menu du Festival Kekuea 2023, en cours à Bazou depuis le 11 février. Il y serait présenté comme le principal repas de cette communauté située dans le département du Ndé, dans la région de l’Ouest Cameroun. Au grand dam des communautés du Moungo, qui en réclament la propriété.

Dans un communiqué, les rois et chefs traditionnels du Moungo, dénoncent une tentative d’appropriation de ce repas par la communauté Bazou. Ces gardiens de la tradition font savoir que «L’Ekoki», comme on l’appelle dans le Moungo, est un patrimoine culturel de cette communauté. Dans leur communication devenue virale sur les réseaux sociaux, ils révèlent que ce mets est déjà protégé à l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi) et à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi).

Les chefs proscrivent par la même occasion, toute participation d’un des leurs, au Festival Kekuea qui s’achève samedi, 18 février. Un acte qu’ils vont considérer comme une «Haute trahison», renseigne le communiqué. Ce qui laisse croire qu’une guerre est ouverte entre les communautés Bazou et celles du Moungo sur « Le Koki». Affaire à suivre.

R.I

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Restons Connectés

0FansLike
1,278FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus