spot_img
27.9 C
Douala
samedi, mars 2, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Nécrologie : Modeste M’bami en cinq points

 

L’ex-international camerounais (2000-2009) est décédé en France samedi, 7 janvier des suites d’un arrêt cardiaque.

Décès à 40 ans

L’annonce de son décès plonge le football africain et mondial dans l’émoi. Modeste M’bami a rendu l’âme en France samedi, 7 janvier 2023 des suites d’un arrêt cardiaque, apprend-on des proches du footballeur. Son décès survient après celui de l’ex-international Italien, Gianluca Vialli  qui a rendu l’âme le 6 janvier après avoir succombé à un cancer du pancréas. Modeste M’bami a quitté définitivement le football qu’il aimant tant, à 40 ans.

Le refus de manager les Lions A’

Nommé team manager de la catégorie A’ des Lions Indomptables le 15 novembre, par une décision de Seidou Mbombo Njoya, alors président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), l’ancien Lion Indomptable, avait décliné l’offre de la Fecafoot par le biais d’une communication radio-presse signée le 17 novembre 2019. Modeste M’bami révélait avoir appris sa nomination à ce poste sur les réseaux sociaux et affirmait n’avoir pas été consulté pour la circonstance. Son refus catégorique avait fait jaser.

Sydney 2020 et la médaille d’or

Modeste M’bami a remporté la médaille d’or avec le Cameroun, aux jeux olympiques 2000, organisés à Sydney, en Australie. Alors qu’il n’avait que 17 ans et très peu connu, le jeune footballeur de l’époque avait fait ses marques sur l’aire de jeu pendant la compétition. L’une de ses prouesses dans ce tournoi reste le but de la victoire inscrit en quart de finale contre le Brésil (2-1), qui a permis aux Lions Indomptables de se retrouver dans le dernier carré de la compétition qu’il vont remporter.

La France : le début et la fin du parcours professionnel

Après des prouesses sur le plan local, notamment avec Dynamo Fc de Douala (champion de deuxième division en 2000), le jeune footballeur de l’époque dépose ses valises à Sedan, en France, pour trois ans. Sa carrière se poursuit au Paris Saint-Germain, où il passe la même période (2003-2006). Vainqueur de la Coupe de France en 2004, M’bami s’engage plus tard avec l’Olympique de Marseille (2006-2009). Il y reviendra en 2014 pour s’engager avec le Havre pour deux saisons, après des piges en Chine, en Arabie Saoudite et en Colombie. Mais, l’ancien Lion n’ira pas au bout de la durée de son contrat pour cause de blessures.

Winfried Schäfer et la tanière

Modeste M’bami a passé neuf dans la tanière des Lions Indomptables. Une période au cours de laquelle, il a totalisé 38 sélections et inscrit trois but. Finaliste de la Coupe des confédérations en 2003, quart de finaliste de la Can 2004 en Tunisie et finaliste à l’édition 2008 au Ghana, le passage de Modeste M’bami, aura aussi été marqué par la brouille avec Winfried Schäfer, qui a entraîné la sélection nationale de 2001 à 2004. Si les raisons du différend n’avaient pas rendues publiques, il reste le joueur avait claqué la porte de la sélection le 15 novembre 2004, pour ne revenir que quelques mois plus tard, après le limogeage du technicien allemand.

 

 

 

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Restons Connectés

0FansLike
1,278FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus