spot_img
29 C
Douala
dimanche, mars 3, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Mtn Elite one : Scène de désamour entre le Ctfp et Ums

Les deux parties se livrent une bataille épistolaire depuis quelques jours, après une série de dénonciations faites par le club du Moungo.

Le courant ne passe plus entre l’Union des mouvements sportifs (Ums) et le Conseil transitoire du football professionnel (Ctfp), l’organe technique mis sur pied par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), en charge de l’organisation des championnats nationaux de football professionnel de première et de deuxième division. Les deux parties fument depuis quelques jours, le calumet de l’intimidation et des menaces. En témoigne cette bataille épistolaire en cours sur les réseaux sociaux. Dans une correspondance adressée au secrétaire général du Ctfp hier mardi, L’Ums menace de poursuivre ce dernier « devant un tribunal pénal parce que vous agissez en dehors des statuts et règlements de la Fecafoot », écrit Joseph Tchungno, le secrétaire général du Ums.

La sortie de ce responsable du club du Moungo est en fait, une réponse à la correspondance du secrétaire général du Ctfp, adressée le 13 février à la présidente générale du club le 13 février. Dans cette lettre qui avait pour objet : « Votre communiqué du 10/02/2023 », Faustin Blaise Mbida, a regretté le comportement de Ums dans un communiqué rendu public par le club le 10 février dernier. Dans cette communication devenue virale sur la toile, le secrétaire général de Ums, Joseph Tchungno, déclarait un forfait général pour suite du championnat, « au vu d’un traitement inhumain de la part de la Fecafoot et l’Acec où il n’y a aucune sensibilité », avait écrit le responsable.

Dénonciations

En clair, le club dit n’avoir reçu de la Fecafoot que la somme de 11.000.000 Fcfa depuis le début du championnat. Ums qui a joué finalement dimanche dernier contre Stade renard de Melong (2-1), dénonce également, la hausse unilatérale à 100% par la Fecafoot des salaires des joueurs, le non-paiement du reliquat de la subvention de la saison 2021-2022 et le non versement de l’appui de la Fecafoot à l’Ums, pour la saison 2022 – 2023.

Des dénonciations que n’a pas digérées le Ctfp, estimant que la sortie de Ums porte atteinte à l’image de la Fecafoot. L’instance promet de ne pas laisser prospérer ces agissements qu’elle considère comme une « forte tendance au chantage et à la menace ». Dans sa réaction, Faustin Balise Mbida, avait promis de transmettre ce cas à Commission d’éthique fédérale pour compétence. Des menaces balayées du revers de la main par le club. Affaire à suivre.

R.I

 

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Restons Connectés

0FansLike
1,278FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus