spot_img
27.3 C
Douala
samedi, mars 2, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Médias : L’appui institutionnel de l’État à la presse à capitaux privés en chute

Alors de 250 millions Fcfa l’an dernier, l’enveloppe a été revue à 56 millions Fcfa cette année.

L’appui institutionnel de l’Etat à la presse privée est en chute cette année. Il est passé de 250 millions Fcfa l’an dernier à 56 millions Fcfa pour l’exercice 2023. C’est du moins ce que l’on retient de la quatrième session ordinaire de la commission nationale d’examen de demande d’accès à l’appui institutionnel de l’État, à la presse à capitaux privés tenue jeudi, 2 février à Yaoundé et présidée par le ministre de la Communication René Emmanuel Sadi. Au grand dam des représentants des médias privés. « Au départ, l’État du Cameroun au départ allouait 150 millions Fcfa. Il y a eu des tractations, des négociations  nous (la presse privée) sommes montés à 250 millions Fcfa, et aujourd’hui, on est surpris d’apprendre que cet appui est redescendu à 56 millions Fcfa sans qu’on nous explique trop pourquoi », se désole Thierry Ndong, directeur de publication de l’hebdomadaire Intégration.

Au Mincom, l’on explique que la baisse en question est la conséquence des crises multiples que traverse le monde, auxquelles n’échappe pas le Cameroun. « Comme la plupart d’autres secteurs de notre pays où malheureusement du fait des crises multiples, que traversent ce monde et dont notre pays ne saurait échapper.  On a été dans l’obligation, et à contrecœur, d’accepter cette baisse de l’enveloppe », a expliqué aux journalistes, Kisito Ngankam, directeur des médias privés au Mincom. Des explications jugées peu convaincantes par les représentants de la presse à capitaux privés qui prenaient part aux travaux.

Face à la situation, ils souhaitent que cet appui institutionnel de l’État à la presse privée soit voté par le parlement.  «Nous sommes en train de nous battre pour que l’aide à la presse privée devienne une subvention votée à l’Assemblée nationale, pour qu’on ne se retrouve pas dans les situations comme celle-ci, où au gré de la conjoncture, on décide de retirer 200 millions sur une enveloppe qui était de 250 millions », fait savoir Thierry Ndong qui promet, après consultation de ses pairs, de prendre « une position qui fera l’objet d’une déclaration publique». Cette année, cet appui sera distribué à 76 organes de presse.

R.I

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Restons Connectés

0FansLike
1,278FollowersFollow
0SubscribersSubscribe
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus