spot_img
28 C
Douala
mardi, juillet 23, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Énergie électrique : L’Etat va réduire la dette d’Eneo chez Globeleq

C’est la substance d’un communiqué du groupe, qui s’engage par la même occasion à alimenter les centrales de Kribi et Dibamba.

Les pouvoirs publics s’engagent à réduire la dette due par Eneo, au Groupe Globeleq, d’ici au 27 décembre 2023. Mais, la somme d’argent qui doit être versée reste secrète. Dans les détails, le montant de la dette se chiffre à 115 milliards Fcfa. Le non-paiement par l’État, a conduit à la suspension du service dans les centrales de Dibamba et de Kribi. Ce qui est à l’origine, des délestages dans le réseau interconnecté sud (Ris), depuis quelques semaines.

Dans un communiqué, Globeleq, dit avoir suspendu le service dans ces centrales depuis le 1er décembre dernier. « Cette décision de sauvegarde faisait suite au non-paiement par Eneo de factures dues aux entreprises Kpdc  et Dpdc  d’un montant culminant à 115 milliards de Fcfa. Le Groupe Globeleq souhaite remercier le Gouvernement pour les engagements pris afin de réduire la dette due par Eneo dès le 27 décembre 2023 », indique l’entreprise.

A quelques jours de la célébration des fêtes de fin d’année, l’entreprise, sous réserve du respect de l’engagement pris par l’État, entend réduire les délestages. « Fort de ce constat et dans le souci de permettre à la population camerounaise de préparer et vivre sereinement les fêtes de Noël, le groupe Globeleq  a décidé de remettre exceptionnellement  en service les centrales de Kribi et de Dibamba », poursuit Globeleq, qui précise que, « Le non-paiement des sommes annoncées aux dates dues contraindrait Globeleq à appliquer de nouvelles mesures de sauvegarde en protection des équipements de production».

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus