spot_img
34 C
Douala
mardi, avril 16, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Conseil des Droits de l’homme : Pr James Mouangue Kobila, plaide pour la ratification de la Convention contre la torture

Le Pr James Mouangue Kobila, président de la Commission des Droits de l’homme du Cameroun (Cdhc), une institution qui fait également office de mécanisme national de la prévention de la torture (Mnpt), prend part à la 55e Session du Conseil des Droits de l’homme ouverte le 26 fevrier et qui s’achève le 5 avril 2024 à Genève, en Suisse.

Mardi, 26 mars 2024, la Cdhc a fait une déclaration par la voix de son président, à l’occasion de l’adoption du Rapport de l’examen périodique universel du Cameroun. À cette occasion, le président de la Cdhc s’est félicité de l’approche consultative adoptée par le gouvernement du Cameroun tout au long de ce quatrième cycle de l’examen périodique universel. Ce qui a donné à l’institution dont il préside aux destinées, l’occasion d’exercer pleinement ses fonctions consultatives et de dialogue.

Relativement aux 291 recommandations adressées au Cameroun en novembre 2023, il a précisé que l’Institution nationale des Droits de l’homme (Indh) du pays a proposé d’en accepter 237 et de noter les 54 autres.

La Cdhc a vigoureusement plaidé pour l’évolution de la position du gouvernement sur les recommandations relatives à l’abolition de la peine de mort, à la ratification de la convention contre la torture et aux mesures prises dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Pr James Mouangue Kobila a spécifié que la Commission demeure déterminée à accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre des recommandations acceptées et entend poursuivre ce processus en collaboration avec tous les acteurs concernés.

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus