spot_img
27 C
Douala
vendredi, juin 14, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Présidence de la Fecavolley : La Fivb adoube Bello Bourdane

Le président de la Fédération internationale de volleyball a adressé une correspondance à Serge Abouem (le président sortant) pour lui présenter les raisons pour lesquelles l’instance faîtière ne le considère pas comme le président de la Fecavolley.

S’il ya une affaire qui cristallise les attentions des observateurs du sports au Cameroun, c’est bien les élections à la Fédération camerounaise de volleyball (Fecavolley).

En effet, le 20 janvier dernier, une assemblée générale élective a eu lieu à Yaoundé et a porté à la tête de cette fédération monsieur Bello Bourdane. Ce responsable a même été reconnu comme tel par le Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) et le ministère des Sports et de l’Education physique (Minsep). Seulement, le 04 février dernier, une autre assemblée générale élective de la même fédération s’est tenue à l’hôtel Hilton de Yaoundé. Une assemblée générale aucours de laquelle, le président sortant, Serge Julien Abouem a été élu avec un score soviétique.

Depuis lors, on a deux présidents pour une fédération. C’est pour mettre un terme à cette querelle qui entache l’image du volley-ball camerounais aux yeux du monde que l’instance faîtière du volley-ball mondial a adressé une lettre au président sortant pour de clarifier la situation.

Dans cette correspondance datée du 6 février, le président de la Fivb explique à Julien Abouem que : «L’article 2.2.1 de la constitution de la Fivb prévoit qu’une fédération nationale doit être reconnue par les autorités sportives de son pays reconnue par les autorités sportives de son pays ou territoire, selon le cas, comme la seule entité compétente administrer etrégissent le sport du Volleyball au niveau national ». Et dans le cas d’espèce, c’est le président Bello Bourdane qui est reconnu par le ministère des Sports et le Cnosc. Il le reprécise en relevant que «Nous notons que le Comité National Olympique et le Ministère des Sports ont reconnu les élections tenues le 20 janvier 2023 au cours desquelles M. Bello Bourdane a été élu Président de la Fédération Camerounaise de Volleyball. A ce titre, nous ne pouvons reconnaître aucune élection qui ne soit également reconnue par les plus hautes instances sportives du Cameroun».

Par conséquent, «La FIVB a décidé de reconnaître les élections tenues le 20 janvier 2023». Cette correspondance va-t-elle mettre un terme à la bataille autour de la présidence de la Fecavolley ? Les prochains jours nous en diront davantage.

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus