spot_img
26 C
Douala
dimanche, juin 16, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Entreprise : Uba célèbre 75 ans de stabilité, de résilience et d’innovation dans le secteur financier

1949-2024. Il y a 75 ans que United Bank for Africa (Uba) a été porté sous ses fonds baptismaux. Auparavant connue pour la French et British Bank, elle a su franchir les vents et marées, pour se positionner comme l’une des plus grandes institutions financières en Afrique. C’est dans un tel contexte qu’une conférence internationale s’est tenue le 20 mai dernier à Lagos, au Nigeria, pour commémorer, le 75e anniversaire du groupe bancaire panafricain.

La cérémonie qui a rassemblé plusieurs invités, partenaires, actionnaires, membres du corps diplomatiques et collègues, a permis de faire le point sur les 75 dernières années et de communiquer la vision de la banque pour l’avenir. Les informations données par le directeur général adjoint du groupe, Muyiwa Akinyemi, indiquent que Uba opère quatre continents et dans 24 pays, notamment, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et aux Emirats Arabes Unis. « Durant les 75 dernières années, Uba a fait preuve de stabilité et de fiabilité dans le secteur financier. La banque a réalisé de grands objectifs et a eu impact positif sur le secteur financier. Notre solidité financière représente une clé pour nos opérations. Uba a fait de grands investissements pour valoriser les apports de nos actionnaires», a-t-il déclaré.

L’engagement de la banque à travers la responsabilité sociétale a également eu un impact positif dans toutes les zones où elle opère. La célébration de la résilience, de la stabilité, et de l’innovation démontre le voyage de Uba à travers des décennies. «Pour certains, Uba est une institution financière stable. Pour d’autres, c’est un pilier de stabilité», a affirmé le directeur général et le président directeur, Olivier Alawuba.

La contribution des clients au rayonnement de la banque a été célébrée à sa juste valeur. « Leur soutien, et leur constante fidélité pendant des années a été formidable. Nous rencontrons certaines personnes qui nous disent qu’elles sont la troisième ou la quatrième génération de clients à Uba et que leurs parents étaient clients de Uba et leurs enfants détiennent actuellement des GAB de Uba. Cela traduit la solidité de Uba », soutient M. Alawuba.

« Customer first », leitmotiv de la politique future du groupe bancaire panafricain
La conférence internationale a aussi été l’occasion de magnifier les contributions de toutes les parties prenantes, pour que l’institution bancaire demeure sur orbite et offre des services de qualité. A ce titre, un hommage appuyé a été au président du groupe, Tony Onyemaechi Elumelu, pour son approche visionnaire en 2005, qui a permis de hisser la banque au niveau actuel.

Qu’il s’agisse des directeurs généraux des différents filiales de Uba, des présidents du conseil d’administration des différentes filiales, des membres du conseil exécutif, de l’ensemble du personnel, voire des chauffeurs, et des agents de sécurité, leurs conseils et leurs sacrifices pour repousser les frontières de Uba au-delà des 24 pays ont été reconnus.

L’expérience acquise par Uba au cours des 75 dernières années, lui permet ainsi de regarder l’avenir avec optimisme, à travers ses valeurs d’esprit d’entreprise et d’excellence. En perspective, le groupe bancaire Uba, veut davantage apporter de la valeur ajoutée à ses clients. D’où sa politique de « Customer First », destiné à améliorer l’expérience – client. « Les clients sont la base de notre succès futur. Le client est notre employeur, et la seule raison pour laquelle nous venons travailler tous les jours. Les piliers de technologies et de services permettent de délivrer des services innovants aux clients», a relevé le directeur général de la banque. «Pendant que nous entamons la prochaine étape de notre voyage, j’exhorte les clients à continuer à apporter leur soutien à la banque. Ensemble, nous allons écrire le prochain chapitre de United Bank for Africa», a ajouté Olivier Alawuba.

Notre source est surtout revenue sur l’investissement de six milliards de dollars, fruit de l’accord signé avec le secrétariat de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), pour fournir un soutien financier aux Pme éligibles à travers le continent africain.

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus