spot_img
27 C
Douala
jeudi, juin 20, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Eneo: Le budget d’investissement 2023 fixé à 65 milliards Fcfa

C’est l’une des annonces faites par Patrick Eeckelers, le directeur général de cette entreprise, lors de son adresse a son personnel en fin d’année.

Améliorer l’accueil dans les agences physiques et branchements de nouveaux clients dans les meilleurs délais, voilà les axes phares des investissements prévus par Eneo, l’opérateur national du secteur de l’électricité au Cameroun.

C’est en quelque sorte ce qu’on peut retenir de l’adresse de Patrick Eeckelers, le directeur général a son personnel en fin d’année dernière. Le responsable a mis en bonne place de ce budget d’investissement la poursuite de la digitalisation des process commerciaux. Ceci pour faire évoluer « Une culture brique de mortier vers une culture digitale», a-t-il précisé a ses collaborateurs.

Selon le top management, les 65 milliards de Fcfa vont permettre une meilleure gestion des projets d’investissement, dans leur démarrage, exécution et surtout clôture. L’objectif ici étant de faire mieux que les 67% de budgets engagés et 64% de projes effectivement démarrés en 2022.

Pour y arriver, le comité de direction se propose de mettre à disposition ces budgets dès les premiers jours de janvier pour que les engagements se fassent le plutôt possible.

 

Les réalisations de 2022

Dans cette communication, Eneo se félicite de ses réalisations de l’exercice 2022. Exercice aucours duquel, l’opérateur revendique la conversion de plus de 86 201 consommateurs illégaux en clients à fin septembre, soit un taux de réalisation de 86% de l’objectif global 2022 ; dont 81 381 avec compteurs prépayés et 4 820 en compteurs postpayés.

De même, l’entreprise a normalisé 65 577 installations défectueuses, soit 88% par rapport à l’objectif 2022, avec 50003 en compteurs prépayés, 9 368 en compteurs postpayés et 6 406 en compteurs intelligents. Aussi dans le cadre de l’intensification de la lutte contre la fraude dans les villes urbaines et rurales, plus de 87 429 installations contrôlées pour 43 GWh de factures de régularisation encaissées à 22%. Eneo se félicite également d’une gestion optimisée des combustibles, notamment grâce à l’amélioration de l’hydrologie dans le Septentrion, ainsi qu’à une meilleure maîtrise du dispatch de la production.

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus