spot_img
27 C
Douala
mardi, mai 28, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

30e anniversaire de la journée de réflexion sur le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994: La Cdhc s’exprime

Selon la Commission de l’Union africaine, l’objectif de la commémoration [du génocide des Tutsis au Rwanda en 1994] est aussi l’occasion de rappeler à l’Afrique et au reste du monde ainsi qu’aux nouvelles générations ce drame vécu par un pays et un peuple, afin que cette tragédie ne tombe jamais dans le trou de l’histoire.

La Commission salue les six mesures fortes adoptées et les trois grandes activités menées par le Conseil national de la Communication (Cnc) dans le cadre de la lutte contre les discours haineux et les appels à l’intolérance, voire à l’extrémisme violent relayés dans les médias et les réseaux sociaux.

La Commission salue également les trois actions emblématiques menées par la Commission nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme (Cnpbm), seule ou en partenariat avec d’autres administrations et institutions depuis la dernière célébration de cette Journée.

La Commission se félicite de la prise en compte, par certaines administrations, de ses recommandations formulées à leur attention dans ses Déclarations antérieures à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de réflexion sur le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994.

La Commission condamne énergiquement l’incitation à la haine sur les réseaux sociaux ainsi que toutes les formes de discrimination et d’intolérance ethnique, religieuse, politique ou tribale, de même que les attaques contre des communautés minoritaires, surtout à l’occasion de conflits intercommunautaires dans certaines Régions.

La Commission réitère ses recommandations formulées à l’occasion de la Journée internationale de réflexion sur le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994, célébrée le 7 avril 2023 à tous les acteurs politiques, à toutes les autorités administratives, à la Communauté éducative, aux responsables des congrégations religieuses, aux organisations de la société civile et aux organisations non gouvernementales ainsi qu’aux parents, aux jeunes, aux artistes et aux hommes de médias, de continuer à pratiquer la tolérance zéro contre le tribalisme, source des discours de haine, d’intolérance et de toutes autres formes de discrimination, y compris le suprématisme ethnique fondé, tout comme le génocide des Tutsis et la Shoah des Juifs, sur la théorie de l’ethnie supérieure ;

La Commission recommande au Gouvernement de renforcer son système matériel et processuel de lutte contre le Génocide et autres crimes internationaux, notamment en ratifiant la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide du 9 décembre 1948 et en prenant des mesures internes de mise en œuvre de ladite convention.

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus