spot_img
27 C
Douala
jeudi, juin 20, 2024
No menu items!
spot_imgspot_img

Copie privée : Une action urgente pour débloquer la rémunération au Cameroun

C’est l’appel lancé par les professionnels de l’industrie culturelle réunis à Douala le 3 septembre, au cours de la troisième édition du réseautage Cultuum.

La rémunération pour copie privée est une exception dans la gestion collective des droits d’auteur qui vise à compenser les auteurs, les artistes et les producteurs pour la copie privée de leurs œuvres. Au Cameroun, la loi prévoit la mise en place de ce mécanisme depuis 2000, mais il n’a jamais été effectif en ce qui concerne la rémunération pour copie privée des phonogrammes et vidéogrammes.

Lors de la 3e édition de la rencontre de réseautage dénommée Culturum et organisée par l’entreprise Pyramidion Corporation avec le soutien du forum The Arts Club le dimanche 3 septembre 2023 à Douala-Logpom, des professionnels des industries culturelles ont appelé à une action urgente pour débloquer la rémunération pour copie privée au Cameroun.

Les participants ont rappelé que la mise en place de ce mécanisme est essentiel pour garantir la rémunération des auteurs, des artistes et des producteurs, et pour soutenir le développement de la création culturelle au Cameroun.

Les participants ont identifié plusieurs blocages à la mise en place de la rémunération pour copie privée au Cameroun. A savoir : Le ping-pong administratif entre le ministère des Arts et de la Culture et la Primature en ce qui concerne les deux projets d’arrêtés ministériels qui constituent les derniers textes d’application des dispositions de la loi 2000 sur les droits d’auteur relatif à la mise en œuvre de la rémunération pour copie privée ; le déficit d’éducation à la question de la rémunération pour copie privée des auteurs, artistes interprètes et producteurs concernés ; le manque de sensibilisation des fabricants et des importateurs de supports de stockage phonographiques et vidéographiques à la rémunération pour copie privée.

Les participants à cette rencontre ont recommandé les actions suivantes pour débloquer la rémunération pour copie privée au Cameroun :Un plaidoyer et un lobbying intensifs auprès des pouvoirs publics et opérateurs économiques concernés ; la mise en place d’une synergie d’action entre les auteurs, les artistes, les producteurs, et tous les professionnels des métiers connexes, la mobilisation des usagers qui pratiquent la copie privée au quotidien sur les enjeux de la mise en œuvre sans délai d’un dispositif efficace de rémunération des ayants droit.

Ces professionnels ont conclu que la rémunération pour copie privée est une priorité pour le développement de la création culturelle au Cameroun. Ils ont appelé à une mobilisation urgente de tous les acteurs concernés pour débloquer ce mécanisme. Il faut dire que la rémunération pour copie privée est un mécanisme important pour garantir la rémunération des artistes et des auteurs, et pour soutenir le développement de la création culturelle. Au Cameroun, la mise en place de ce mécanisme est une nécessité urgente. Les actions recommandées par les participants à la rencontre de réseautage devraient permettre de débloquer la situation, pensent-ils.

 

Vous Aimerez Peut-être Aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restons Connectés

0FansJ'aime
1,278SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Les Plus Lus